Exhortation

Et si tu décidais de penser autrement ?

14 avril 2017
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  


Et si tu décidais de penser autrement ?Et si tu décidais de faire les choses avec une nouvelle perspective, avec un nouveau regard ?

Et si tout d’un coup tes peurs, tes craintes, tes angoisses, tes douleurs, tes phobies n’existaient plus. Et qu’en une fraction de secondes tu devenais plus légère, plus libre…

Libre d’oser, libre de faire de nouvelles choses, libre de réussir, libre de croire et d’espérer, libre de vivre ce que Dieu a prévu pour toi.

Par le Saint Esprit tout cela est possible, dès maintenant.

 

Tout commence par une pensée



Le changement s’opérera à partir du moment où tu feras attention à ce que tu penses car tout commence par une pensée. 

La Bible nous dit dans Proverbes 23v7, à propos de l’homme au regard malveillant de ne pas partager son pain « Car il est comme les pensées de son âme ».

Il a un regard malveillant parce que son âme ( son intellect)  est remplie de malveillance. En réalité, tu es, et tu deviens ce que tu penses.

 Un écrivain britannique a bien détaillé ce processus dans un de ses ouvrages : 

« Sème une pensée et tu moissonneras une action ; sème une action et tu récolteras une habitude ; sème une habitude et tu récolteras un caractère ; sème un caractère et tu récolteras un destin. » 

William Marketplace Thackeray

Lorsque tu as des pensées négatives ou mauvaises ( contraire à la Parole) cela va conditionner tes actions, engendrer des mauvaises habitudes et tu vas finir par forger un mauvais caractère. Ce mauvais caractère risque de te faire passer à côté de ta destinée.

La Bible nous dit que : « L’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et la méchante tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. » Luc 6v45

Les actions qui nous faisons  et qui nous mènent au péché ont pour sources  les « œuvres de la chair » :

 « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. » Galates 5v19-21.

Les œuvres de la chair commencent toutes par une pensée.  Car pour commettre l’impudicité ou la fornication, il faut d’abord le penser, l’imaginer avant de passer à l’acte.  

Jésus nous donne un exemple concret dans le livre de Mathieu  :

« Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » Mathieu 5v27-28

Jésus nous dit que le simple fait de convoiter la femme d’autrui,  c’est déjà commettre le péché.  Il nous fait comprendre qu’il ne suffit pas d’appliquer la loi par l’intelligence. Il faut la mettre en pratique dans nos cœurs par amour. 
Et cela commence par traiter notre pensée.



S’arrêter pour s’écouter et mieux faire le nettoyage




Il y a trois ans de cela, je n’avais aucune idée de l’impact de mes pensées sur mes actes, mes habitudes et mon caractère. Pour moi, les pensées faisaient parties de la nature humaine,  elles venaient de façon spontanée, il n’y avait pas besoin de les contrôler tant que je n’agissais pas mal. 

Ma tête était un peu comme mon jardin secret. Je pouvais tout y mettre et tout y cacher.
Par exemple : je pouvais insulter quelqu’un dans mes pensées sans qu’il ne le sache, je me disais que tant que je ne lui dis pas en face, j’ai pas péché contre lui ni contre Dieu …


Puis un jour en suivant une prédication sur le sujet,  j’ai eu une révélation. J’ai compris que le simple fait d’insulter quelqu’un dans mon cœur c’était déjà le péché. 
Après la prédication, j’ai fait silence,  j’ai fermé les yeux et je me suis écoutée. 

J’ai écouté toutes les pensées qui traversaient ma tête. Et je t’assure que ce n’était pas très glorieux.  J’ai donc décidé d’agir rapidement. 

Les jours qui ont suivi, j’ai été attentive à la source de mes réflexions. Et je me suis rendue compte que non seulement ces pensées me polluaient l’esprit mais en plus que certaines étaient oppressantes. C’était comme si certaines d’entre elles revenaient en boucle sans que je puisse les faire taire. 

Tout cela m’empêchait de recevoir les choses de Dieu complètement. Je me suis même rendu compte que j’avais du mal à me souvenir d’un chant de louange chanté et répété le Dimanche matin  mais qu’une chanson du monde entendue juste 5min à la télé pouvait me trotter dans la tête toute la journée voir la semaine entière.


Maintenant je te pose la question : 

Lorsque tu entres en toi-même qu’entends-tu  ?
Quelles sont les pensées qui te traversent l’esprit au quotidien ?  au matin ? le soir ? Qu’est-ce qui te préoccupe ? 

Que penses-tu de toi-même et des autres ? 

A partir de cette période de ma vie, j’ai commencé à demander au Seigneur de venir nettoyer mes pensées par son Sang.  

Je ne te cache pas comme c’était la toute 1re fois que je faisais ce genre de démarche, le processus a été long. 
J’ai aussi dû me couper de certaines choses pour ne plus provoquer certains types de raisonnements.

C’est après plusieurs jours que j’ai constaté le changement, je me retrouvais face à des situations et je remarquais que : 

« Tiens, j’ai plus cette pensée là…ah ça fait longtemps que je n’ai pas pensé comme ça ! »


Ces constats m’ont permis de me rendre compte de la puissance de l’Évangile, du nom de Jésus et de son sang dans ma propre vie. 
Quelle joie de savoir que la prière du juste est efficace. Sans effort les pensées négatives et mauvaises partent. 


Pour aller plus loin, voici une liste non exhaustive des sources qui peuvent affectées tes pensées : 

  • Ce que tu lis :  magazines, livres.
    ..
  • Ce que tu regardes : télévision, films, séries, images …
  • Ce que tu écoutes : musique…
  • Les personnes que tu fréquentes : leur influence sur ton jugement … 


Veille sur ton cœur et choisis tes pensées



Veiller sur ce qui provient de l’extérieur et entre dans tes pensées, et ce qui vient de ton cœur et sort de ta bouche est une démarche quotidienne.

Les choses ne se feront pas sans ta coopération, la Bible dit que c’est ta responsabilité de garder ton cœur pur ( ou tes pensées pures) :  « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » Proverbes 4v23

D’ailleurs,  plus tu apprends à garder ton cœur mieux tu entendras la voix de Dieu et  plus tu seras sensible à la voix du Saint Esprit. Les sources de la vie couleront de toi pour faire du bien aux autres.

Pour ce faire, tu dois laisser ton « être intérieur », « ton âme » se remplir de pensées qui attirent sa présence : pensées de louanges, pensées pures, pensées de droiture, pensées spirituelles, pensées de victoires.

Cela est possible par la méditation de la Parole et de la personne de Dieu.

Le Psalmiste pensait à Dieu même avant de dormir, il a dit : 

« Lorsque je pense à toi sur ma couche, Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit. » Psaumes 63v7

Les amoureux de Jésus diront :  « Sur ma couche, pendant les nuits, J’ai cherché celui que mon cœur aime ; Je l’ai cherché, Et je ne l’ai point trouvé…” Cantique des cantiques 3v1

Comment faire pour avoir la victoire sur ses pensées ?

Il y a une seule solution pour recevoir la force de veiller sur son coeur, c’est la prière. C’est le moment de se mettre en « mode War Room » pour sortir vainqueur car tu as compris que ton caractère et ta destinée en dépendent. 

Crédit : War Room Movie.

Il existe plusieurs prières efficaces dans le Nouveau Testament, tu peux les proclamer sur ta vie dans tes moments de prières ( liste non exhaustive): 

  • « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. » 2 Corinthiens 10v6. 

Tu peux carrément citer la pensée qui te tourmente, te gêne, celle qui est contraire à ce que Dieu dit de toi  et confesser que tu la renverse et que tu la rends captive à l’obéissance de Christ.

  • « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » Philippiens 4v8. Proclame que toutes ces choses sont l’objet de tes pensées.
  • « …à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. » Ephésiens 4v23.

Invite le Seigneur a renouvelé l’esprit de ton intelligence.

  • Confesse que tu portes les armes de Dieu et notamment le casque du salut sur ta tête :  « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. » Ephésiens 6v17

Audrey

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!